« 21 km à pied, ça use, ça use… »

Les gorges sont impressionnantes. L’ Hérault s’énerve un peu jusqu’au Pont du Diable. Une fois là-bas, nous avons cherché le diable mais nous n’avons rien trouvé même pas l’hôtesse de l’office de tourisme qui devait nous faire visiter ! Marcel, le chef baliseur, est content de ses troupes après une marche bien accidentée de 21 km.

Si le chef est content : les troupes sont ravies.

* Chronique croquée de Bénédicte Klène *

9h05 Le GR653 suit les gorges de l’Hérault. Rivière calme au départ qui s’énerve avant d’arriver au Pont du Diable.

09sept_1

10h16 Le Pont du Diable : il y a bien longtemps que le diable est passé par là, maintenant c’est plutôt un coin de paradis !

09sept_2

11h25 GR653 : il serpente jusqu’à Aniane. De beaux paysages profonds, des habitations clersemées.

09sept_3

13h05 Discussions dans un petit bistrot : toutes différentes mais très complémentaires. Des points de vue différents sur la vie, sur la marche, sur le bout du chemin, sur la direction à prendre.

09sept_4

Le balisage est parfait, impossible de se perdre, à peine quelques petits égarements.

09sept_5

16h02 Une troupe assoiffée en arrivant à Boissières. On frôle la déshydratation, chacun cherche à poser son sac. Et c’est reparti sous la canicule avant l’arrivée au « Temps d’une pause ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s